Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2009 3 07 /01 /janvier /2009 22:42
Cours de fortification permanente de l'Ecole Polytechnique, année 1919-1920

Le gouverneur.

Les places fortes sont, dès le temps de paix, sous l’autorité d’un officier général portant le titre de Gouverneur. Il est chargé d’en préparer la défense.

 

Les forts isolés ont, dès le temps de paix, un Gouverneur, résidant dans l’’ ouvrage (c’est en général l’officier qui commande la garnison de l’ouvrage), ou simplement désigné. Dans ce cas, cet officier ne résidant pas au fort, doit prendre connaissance de tous les éléments de la défense, et rejoint au moment de la mobilisation.

Les ouvrages et forts isolés sont réunis en groupes placés sous l’autorité supérieure du gouverneur de la place principale du groupe.

Le gouverneur de cette place principale porte donc le titre de Commandant Supérieur de la place du groupe de N., Gouverneur de N.

Il est formé dans chaque place ou fort isolé, une commission de défense chargée, sous la présidence du Commandant Supérieur de la défense du groupe (Gouverneur de la place principale), d’établir ou de réviser le plan de mobilisation.

 

La garnison. Les places et forts isolés ont en temps de paix leur garnison qui à la mobilisation se complète d’après les règles ordinaires.

Les forts et ouvrages intermédiaires d’une grande place reçoivent en temps de paix des garnisons que leur assigne le gouverneur par prélèvement sur la garnison totale de la place. Ils sont en général occupés en temps de paix par une fraction de la garnison du temps de guerre.

 

Armement. L’armement des places comprend :

L’armement de sûreté : bouche à feu mises en batterie dès le temps de paix, ayant à pied d’œuvre un approvisionnement de munitions confectionnées et leur armement.

L’armement de mobilisation : bouches à feu dont l’installation est prévue dès la mobilisation sur les différentes positions de la défense. (L’armement de sûreté en fait partie).

L’armement disponible. Destiné à renforcer le front d’attaque.

L’artillerie mobile.

 

Matériel des différents services. Approvisionnements.

Sont constitués dans les Places conformément aux ordres du Ministre d’après le plan général de mobilisation.

 

Nota. Une grande place moderne ayant, compté sur le périmètre extérieur de la zone principale de défense, 45 ou 50 kilomètres de développement, a une garnison de mobilisation de 60000 hommes environ et un armement de 900 bouches à feu de tous calibres.

 

Mobilisation d’une place.

La mobilisation d’une place consiste dans la constitution sur le pied de guerre de sa garnison, dans l’armement des batteries de mobilisation, dans l’installation de tous les services spéciaux (Artillerie, Génie, Intendance, santé, Télégraphie, etc.) non seulement dans l’ensemble de la place, mais encore dans chacun des secteurs dans lesquels la place se décompose, dans la réalisation de tous les travaux d’organisation défensive qui ont d6u être ajournée en temps de paix. La somme de ces travaux est immense, et quel que soit le temps disponible, il ne sera jamais suffisant pour achever jusqu’à la perfection la mise en état de la place.

Ces données s’appliquent à la mobilisation des forts isolés, dans la proportion qui convient.

Partager cet article

Repost 0
Published by fortifs.org
commenter cet article

commentaires